Quand le Cochon fait place au Rat...

Publié le par ARNAUD LARAIE

 

Pourquoi un tel couple insolite d'animaux si génétiquement distants? Tout simplement pour être fidèle au calendrier chinois et évoquer ce nouvel an que le monde chinois célèbre en ce début de février (fête du printemps).

L'occasion tout d'abord de féliciter nos chers apprenants qui ont obtenu leurs diplômes de français... avec ci-dessous Victor, Laurine, Inès, Valérie et Eva. Chapeau bas et bonne continuation!

undefined





Une autre bonne nouvelle est également le retour inespéré de monsieur Baignoire dans le folklore local !

undefined



Ci-dessous un petit clin d'oeil pour mes camarades apprenants de chinois, avec les Japonais et Liu-mei et An-yi entourant le prêtre canadien francophone Guy (également par hasard sur la photo précédente, tout à gauche avec la casquette).

undefined



Un petit groupe fort sympathique que je retrouve chaque matin de 8h à 10h pour progresser pas à pas dans cette langue de moins en moins étrangère, sous la conduite de professeurs aussi sympathiques que compétents...

undefined
 


A l'image de Professeur Liang, ici en plein effort ! Je la salue donc et la félicite pour sa patience et la qualité de son enseignement, ainsi que pour ses petites explications sporadiques en italien, qu'elle sait proche du français et par conséquent éventuellement utiles pour ma compréhension... Elle est même capable de le faire en allemand, s'il vous plaît!

undefined



Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, on prend donc les mêmes pour ce nouvel an et on recommence (ci-dessous à retrouver dans les branches).


undefined
 

Je parle bien entendu de ces turbulents macaques qui nous rendent toujours visite à L'Alliance Française, même si cela doir passer par un flirt avec le câblage éléctrique...

undefined




Une autre visite de marque (transition habile...) est celle de mon cher Olivier qui est venu se restaurer une petite nuit dans le sud avant d'embarquer pour une semaine professionnelle à Paris.
Au passage, malgré la relative fréquence de nos rendez-vous, je précise que nous n'entretenons qu'une relation amicale, pour ceux  qui viendraient à en douter (petite allusion à l'imagination débordante de la soeur de sa femme Hui-Mei, à qui ça a traversé l'esprit...!).

undefined

Les Marollais seront toujours les bienvenus chez les saint-Sulpiciens, un point c'est tout !




Et que j'aime ces affiches énormes dans les carrefours qui savent résumer si simplement l'innocence et le charme à la Taiwanaise...

undefined

 

En cette fin de janvier, mes collègues Emilie et Marie m'ont accompagné dans le nord et son hiver frais (ils disent "froid" ici...) et humide afin d'assister à une formation de 5 jours à Taipei pour devenir examinateurs/correcteurs de DELF (Diplôme d'études en langue française).

undefined



Quelques jours en compagnie d'enseignants de français de tout Taiwan venus se spécialiser ou compléter leurs compétences, sous la direction de Bruno Girardeau (ci-dessous au premier plan) qui s'était déplacé de Paris pour nous communiquer ses savoirs et ses attentes.

undefined

Du travail et de la bonne humeur, cocktail toujours appréciable.


 
Un grand bonjour donc à vous Bruno le Tourangeau qui avez quitté Taiwan visiblement enchanté de votre découverte du monde Chinois et de sa langue tant à l'oral (à quand le A1?) qu'à l'écrit, avec ci-dessous la composition des premiers sinogrammes...

undefined

Bon courage donc, et à bientôt!




De retour ensuite à Kaohsiung avec la vie qui continue son petit bonhomme de chemin, ponctué de ces soirées dans des restaurants où l'on mange si bien pour si peu cher, et toujours en bonne compagnie.

undefined





Ailleurs, on semble également prendre les chose du bon côté, à l'image de tous ces endroits où l'on fête le Carnaval, et notamment les Antilles ou Folie rime parfois avec Elégance, n'est-ce-pas... 

undefined




 
Enfin, comment ne pas parler de cette étoile naissante dont j'ai pris connaissance en tombant par hasard à Taipei sur un journal américain qui évoquait un "French Man" (l'autre, pas celui qui s'est marié avec Carla Bruni) ayant terrassé le fameux Nadal pour atteindre la finale d'un des plus prestigieux rendez-vous du tennis mondial.
Quelle bonne surprise ce fut de découvrir ce jeune Jo-Wilfried Tsonga dans cette finale aussi formidable qu'improbable...

undefined

De l'anonymat au zénith, bien joué l'artiste!




 
 On s'étonne trop de ce qu'on voit rarement et pas assez de ce qu'on voit tous les jours.
Madame de Genlis
 
 

Publié dans taiwanisons

Commenter cet article

Bruno Girardeau 07/02/2009 15:36

Bonjour,marrant de tomber par hasard sur ton blog. Avec un petit parfum de Taiwan. Dommage de ne pas avoir assisté à l'arrivée du Buffle! A Expolangues, en janvier, j'ai rencontré Pei-Hwa qui m'a aussi rappelé un bon moment éphémère mais marquant!au plaisir de se lire,Bien à toi bruno 

florian 08/02/2008 12:49

Joyeux nouvel an chinois !Joli blog, tu as l'air de profiter pleinement de la vie à Taiwan.J'aurais quelques questions à te poser, j'habites en France actuellement, j'ai une licence universitaire staps qui me sert à pas grand chose en fait... Ma petite amie habite KaoHsiung, j'aimerais la rejoindre et donc travailler à Taiwan. Pas évident avec mes diplomes "sportifs". Tu saurais me dire si il y a des sociétés suceptibles d'engager des Français ? Je ne trouve pas beaucoup d'info sur le net. Il y a Carrefour, Decathlon, mais après... Sinon, j'ai postulé a une école linguistique qui enseigne le Français et qui ne semble pas demander de diplomes préalable mais offre une formation. HESS, tu connais ?Tu as mon mail, merci.Florian

INES 06/02/2008 10:27

un p'tit coucou pour mon cher prof..c'est le nouvel an chinoisJ'espere que tu passeras les bonnes vacances! Gongxi Facai! 

ARNAUD LARAIE 06/02/2008 14:48

Merci du message chere Ines, bonne année à toi aussi et passe le bonjour à tout le groupe du mardi.On se retrouve le mardi 26!!