Des fêtes presque comme les autres

Publié le par ARNAUD LARAIE

Comme la coutume le permet, je profite donc de cet article pour vous souhaiter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année, où que vous soyez, et vous remercie de votre (régulière) visite.

J'espère aussi que vous avez passé des bonnes fêtes de fin d'année, en famille ou entre amis.

J'ai pour ma part vécu mon premier noël sous les tropiques, avec la chance de pouvoir entendre raisonner à la radio ou dans les rues des musiques familières de cette période, en raison de l'ouvertre de Taiwan sur l'occident depuis de nombreuses années.

Un petit clin d'oeil tout d'abord pour mes sympathiques étudiants qui m'ont fait la surprise de m'inviter dans un grand restaurant français en compagnie de Huai-shih, et cela une semaine avant le test final...

Un point supplémentaire dans la moyenne pour les remercier, qu'en pensez-vous???

 

Cela aurait pu être un noël comme les autres mais l'architecture que je croise me rappelle que je suis ailleurs.

Ici un temple boudhiste en centre ville:

 

 

 

Une ruelle aux abord de la tour 85 à Kaohsiung:

 

 

Un peu moins original ces soldes qui ont lieu ici avant noël. Allergiques au bains de foule, s'abstenir!

 

 

Cela aurait pu être un noël comme les autres avec ces beaux sapins qui cotoient les lions chinois devant les grands magasins...

 

 

...et ces messes énormes en plein air dans les écoles catholiques, avec les chants superbes de noël délivrés en chinois.

 

 

 

 

 

 

 

Le réveillon de Noël s'est donc déroulé à la pointe sud de l'île (Kenting)... bon allez, à la plage sans vouloir chambrer (quoique....) !

 

Alerte à Malib... euh Kenting pardon!

Heureusement tout s'est bien fini, et j'ai pu pu rejoindre ma serviette et me remettre au travail...sur mon chateau de sable.

 

 

Gare aux coups de soleil mesdemoiselles, le bronzage est toujours mal vu ici !! Ci-dessous huai-shih, et à gauche sa collègue de bureau. (Tony , j'ai pensé à votre collection se sables)

 

Cette plage, cette fin de décembre, déboussolant mais agréable!

 

D'autant plus agréable que le week-end était pris en charge par l'entreprise de huai-shih pour le séjour annuel professionnel (un genre de mini-comité d'entreprise).

 

 

Le sud de l'île semble épargné par la pollution et l'on peut apprécier le parc naturel qui s'étend jusqu'au bord de mer, et ses petits restau' de fruits de mer.

 

 

 

 

 

Cette côte m'a aussi rappelé le sud de l'espagne (Bénidorm) par ces bâtisses à la chaux blanche et ces arches.  

 

L'ouest de cette pointe est moins balayé par le vent que le coté pacifique, plus sauvage, à quelques kilomètres de là.

Le grand Pacifique...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'occasion aussi de profiter du savoir-faire Taiwanais en matière de Barbecue et de Karaoké.

 

 

 

Une soirée du 24 décembre conviviale (voire champêtre) en compagnie des locaux de la région, forcément plus avenants que les gens de la ville (phénomène universel).

 

 

 

 

 

 

Une petite escale enfin dans des sources chaudes sur la route du retour, au beau milieu d'une vallée et d'un jardin tropical.

 

 

 

 

 

 

 

 

N'oublions pas nos amies les bêtes avec cette petite merveille tropicale de Dame Nature. Passionnés d'éthologie merci de m'indiquer le nom de ce bijou:

 

 

La journée se termine aussi par le coucher de sa majesté Soleil plein ouest et tout là-bas, 7 heures plus tard, peut-être la France en profitera-t-elle...

 

 

 

Petite anecdote au passage, j'ai vécu dans la soirée du 23 décembre mon premier tremblement de terre. Rien d'original ici pour une île de la ceinture de feu comme l'est le Japon, mais assez impressionnant pour quelqu'un qui vient d'une région si calme que les rois de France y firent construire leurs châteaux! Et à 6,1 de magnitude, ça commence à secouer! On croit d'abord à un gros camion qui passerait dans le jardin, puis à une ligne de métro sous nos pieds, avant de vite réaliser qu'il faut sortir au plus vite dans la rue en se faufilant entre le claquement des fenêtre pour profiter du vascillement des objets suspendus et des véhicules stationnés.

Cela faisait plus de cent ans que cette ville n'avait pas connu de telles secousses, ou plutôt devrais-je dire "des chatouilles" à l'échelle géologique, assez cependant pour inquiéter les géniales mais minuscules fourmis que nous sommes...

 

Ah oui, j'allais oublier, encore un merci à la famille LARAIE qui m'a envoyé un paquet magique avec tout l'attirail d'un Noël digne de ce nom, en tête duquel un 50 cl Montbazillac et du foie gras de canard... (dans cette photo se cache également un superbe pot de Nutella)

 Ce qui m'a permis de trinquer à la santé des miens!

 

 

Bref, cela aurait pu être des fêtes comme les autres , si vous aviez été là...

 

 

 

 J'aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers.
Montesquieu

 

Publié dans taiwanisons

Commenter cet article

Olivier 07/01/2007 17:37

J'arrive, Arnaud, j'arrive... Taiwan me tend les bras, enfin j'espère. Bravo pour les photos et les petits récits, ça fait envie un peu quand même !

jayjaystar 05/01/2007 11:36

Yo nono,
Je vois que tout c'est bien passé pour les fêtes et je suis comptant pour toi. J'espere que t'es pas un prof trop sévère qui profite du savoir vivre de ses petits taiwanais, car ça te fera tout drole si tu reviens en france enseigner dans une banlieu sensible....
Pour ma par, je suis pas resté au bled égorger des mouton (hazard du calendrier l'AÏD est tombé le 31 décembre), mais je suis rentré en france pour 2 semaines.
Après quelques jours à paris en compagnie de ma nenette, john et marion, nous avons fêté le nouvelle an dans un resto très chic, dassant pour l'occasion, à Tours. Le "Palais", je ne sais pas si ça te dis quelque chose. 
Avec l'équipe de saint-sulpicien le champagne à coulé a flot....
je suis de revenu au bled, pour mes aventures très industrielles, le 3.
Voila pour les dernière news.
à bientôt mom pote,
jéjé

ARNAUD LARAIE 06/01/2007 15:43

Yo mon jéjé!
Quel plaisir de te lire pour mon premier article de l'année , période propice aux abus comme on les aime!
Petite dédicace particulière lors de la référence à Bénidorm...
Meilleurs voeux donc à toi et ta famille, et j'espère te revoir très bientôt pour de nouveaux et rares fous-rire....  Gare donc aux boites aux lettres de saint-sulp!!
Bisou mon pote.
Nono