Balade en vélo, seul! oh le foufou!

Publié le par ARNAUD LARAIE

Après quelques heures à bloquer devant l'ordinateur pour apprivoiser la mise en ligne de commentaires et photos, ma décision est prise, je prends l'air.

Comme il n'y a pas de raisons de perdre les bonnes habitudes, j'enfourche donc un bon VTT, et me voilà parti à la recherche des repères que j'avais jusqu'alors mémorisés, les fe-fesses confortablement installées à l'arrière d'un scooter (mot qui reviendra souvent, car incontournable ici).

Parcours bien imprimé,mission accomplie! bien joué Nono-Gps!

 

Voilà un des carrefours de mon périple, à l'heure de sortie des cours et du bureau. Ne pas s'inquiéter, tout le monde réussit à passer. Si si, vraiment...

 

Ensuite je repasse devant la piscine où il m'est possible de me défouler, de profiter d'un sauna, d'un jacuzzi, d'un massage au karcher (pour les taiwanais de la banlieue...hi hi hi), d'un hamam aux plantes et d'un bain glacé final pour la somme ex-cep-tion-nelle de 80 dollars taiwanais, soit 2 euros (Merci de retrouver le taux de conversion).

Petite énigme:le drapeau taiwanais se cache sur cette photo...

 

 

Accompagnant la tombée de la nuit, j'arrive à retrouver ce petit parc que j'avais découvert par hasard, si paisible et si propre, non loin de l'institut de langue Wenzao que Huai-shih connaît si bien. C'est également l'endroit propice aux exercices d'entretien d'un corps hyper body-buildé, comme peut l'être le mien... (ça, c'est pour susciter vos réactions moqueuses!!).

 

 

Avant de rentrer (c'est qu'il se fait tard, la nuit tombe à 18h...), dernier petit détour le long de cette rivière qui parcourt toute la ville, enjambée par plusieurs ponts qu'empruntent les enfants comme les anciens, ainsi que de nombreuses familles, dans une athmosphère urbaine moderne mais harmonieuse... à l'asiatique quoi!

 

 

Enfin, de retour dans mon quartier, je saisis cette cérémonie quasi-quotidienne de collecte des ordures avec tous les habitants du quartier qui descendent calmement dans la rue, comme pour aller à la messe, alertés par la petite mélodie à ultra-sons (mais agréable), afin d'y trier déchéts, restes de nourritures pour les porcs et déchets recyclables.

Idéal pour l'environnement, et le lien social!!

...Tiens , salut Simone, comment vas-tu depuis hier? Oh quels beaux déchets que tu déposes ce soir....

(Dialogues et personnages purement fictifs, bien sûr...)

Je sais pas pour Simone, mais pour moi ça va pas mal !!

 

 

L'homme n'est pas entièrement coupable: il n'a pas commencé l'histoire; ni tout à fait innocent, puisqu'il la continue.
Albert Camus

 

Publié dans taiwanisons

Commenter cet article

Denis eul picard 01/10/2006 14:57

La petite musique du camion des éboueurs est si mélodieuse, que je cherchais partout le camion qui vendait les glaces et les bons jus de fruits....

Wiloo 27/09/2006 17:39

Salut Arnaud, Salut Sonia,Sympa les blogs! C'est marrant d'avoir vos premieres impressions sur Taillouane. Continuez, c cool.@+

sonia 27/09/2006 11:03

Salut Arnaud!!!Bienvenu sur l'onde des blogueurs taiwanais!!!!Gros bisous à Huai shi!!ByeSonia