Oui love Kaohsiung

Publié le par ARNAUD LARAIE

Le mois de juillet se termine la tête dans le sport et les souvenirs accumulés durant dix jours de compétition des jeux mondiaux (sports non-olympiques), où les taïwanais ont su organiser comme il se doit cet évènement international.

Kaohsiung, en plus d' être belle, est désormais internationale, et pourt ceux qui la connaîtraient pas encore, un petit cliché du toit d'un bureau (ou une certaine mignonne secrétaire travaille chaque jour....) pour se donner une rapide idée:



Ci-dessous quelques vidéos hymnes en l'honneur de cette ville, de ces habitants et de cet évènement.

Le clip non-officiel:


et la version officielle:

 


Et puis un mois de juillet n'en serait pas un sans ses traditionnels apéros, soigneusement arrosés de "cuba libre" signé Atiku:

 

 


J'en profite aussi ici pour saluer mon vieux P.A. (ci-dessous au centre),retourné au pays pour un mois, avec qui au cours de ces soirées pleines d'esprit, comme Vincent (à droite), on a plaisir à refaire le monde en douceur ! 



Clin d'oeil autant musical que cinématographique de cette fin juillet, Will-I-Am et sa bande originale du très bon "Freedom writers", film-histoire vraie d'une classe de lycéens de Los Angeles, et leur histoire qui rencontre l'Histoire: 




" Quand le soleil s'éclipse, on en voit la grandeur. "
Cf. Sénèque

Commenter cet article

Betty 05/08/2009 05:37

wow... j'aime bien ton site web!!! et le clip bien sur! haha

bo 02/08/2009 11:05

ha ben c'est bien ça c'est la chanson du billy croford taiwanais !! tu disais que non rhalala :)