Un petit tour et puis s'en vont...

Publié le par ARNAUD LARAIE

Taiwan comme ailleurs est une terre qui voit défiler des gens venus des quatre coins de la Boule. Certains n'y font qu'un court passage, d'autres y trépassent, d'autres encore se familiarisent peu à peu avec une météo hospitalière, une commodité de la vie quotidienne, une cuisine bon marché, variée et fournie. J'avoue faire partie de cette dernière catégorie...et ne pas être le seul.

Ci-dessous des camarades de chinois dont certains sont repartis à l'occasion du nouvel an chinois...  

 

 




Le nouvel an chinois à Taiwan, c'est un peu pour se faire une idée un mélange de Noël au niveau familial, et de week-end estival classé noir par Bison Futé au niveau de la circulation.
Le centre de chinois a pour sa part organisé pour célébrer ce moment une petite matinée "activités" où les apprenants ont pu faire partager leurs dons pour le chant ou la musique...
Finalement bien sympathique!
Nous avons même eu droit, avant de dévaster le traditionnel buffet, à une prestation collective de toute l'équipe enseignante du centre, en photo ci-dessous
 



Petit cliché volé dans une boutique aux alentours de l'école, avec dans une même perspective des "rice-cookers" (cocottes pour riz) et le dernier matériel hi-fi à la pointe, de la tradition et du modernisme, cliché de Taiwan.




Un peu moins réjouissant à présent, l'écart parfois indécent entre les plus riches et les plus pauvres, preuve en est ce goût certain pour l'étalage public de fortune. Je pense tout particulièrement au nombre insupportable de 4x4 de luxe que chacun peut constater jusque dans les petites rues populaires.
Pas facile alors, mais inéluctable, de ravaler l'idéal d'égalité sociale qui a formaté le français qu'on est.
Et dire que c'est pire en Chine..



En revanche, il est intéressant d'observer la manière avec laquelle on fait face à la crise ici, avec par exemple ci-dessous des bons d'achats ( d'une valeur d'environ 80 euros) distribués par le gouvernement à chaque taiwanais à l'occasion des fêtes pour tenter de stimuler la consommation.



Par ailleurs, Qui dit nouvel an, dit congés... Qui dit congés, dit voyage!  Et cette année c'est le petit frère et sa copine qui en profitent en nous rendant visite pendant deux semaines;

Ci-dessous, le petit frère en question est la personne normalement constituée qui lèche la plante:




Nos visiteurs ont ainsi eu l'occasion de constater toute l'insécurité des parcs publiques, avec par exemple ces bandes de seniors dansant le tango entre deux incendies de voitures:



Ils ont également pu découvrir les saveurs locales, parce que voyager passe forcément par la découverte, que ce soit par curiosité ou tout simplement par politesse, de ce qui nourrit les gens ici.



Et quand on accepte d'essayer, alors on peut se faire un jugement , et éventuellent comparer (puisque tout est relatif).
Ci-dessous une pose devant quelque chose qui constitue l'une des spécialités nationales; les initiés auront reconnu le ToFou puant, qui porte malheureusement  si bien son nom et qui  dégage une odeur honnêtement insupportable. Peu importe, on s'est rattrapé sur l'alcool de riz aborigène!
C'est aussi ça le voyage, dit-on...
Coup de chapeau au passage pour le petit frère qui m'a agréablement surpris à goûter à (presque) tout.





Nous avons pu aussi apprécier les différentes croyances qui caractérisent l'île, à savoir le confucianisme, le Taoïsme, une touche de protestantisme et ci-dessous le boudhisme.




Le temps aussi de (tenter de )se remettre au tennis, sur terre battue s'il vous plaît, et se prendre une petite raclée . (on aura reconnu le sourire du vainqueur...)



Roland-Garros à 2,50 euros de l'heure, comme si vous y étiez, avec en prime la parade de monsieur Arrosage.



Pour ce nouvel an chinois, les kaohsiungais (habitants de kaohsiung, bien sûr) peuvent pendant dix jours assister quotidiennement à un balai aquatique ponctué d'un étonnant feu d'artifice, ce qui ne manquera de faire grincer des dents les gentils contribuables locaux en ces temps d'incertitude économique...



On peut également pofiter de la fête foraine qui accompagne cet évènement, avec une organisation impressionnante au niveau de la restauration, au point même d'y retrouver un stand "family mart" (boutiques-epiceries ouvertes 24/24 à chaque coin de rue, un peu comme le 7/11 seven/eleven).



Et quand vous regroupez plusieurs français et un environnement festif, le fût de bière n'est jamais bien loin...



Bienvenue donc à cette nouvelle année lunaire chinoise, et place donc au boeuf, qui se joint à moi  pour vous souhaiter à tous la réussite et la santé.

 

 

Pour les amateurs de voyage (et de bonne musique), et surtout un gros clin d'oeil au frangin. Merci d'être passé!

 

 





Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.
Saint-Exupéry

 


 

En bonus et pour cette nouvelle année, le challenge "citations", ouvert à tous (et à tous les goûts), ci-dessous les vainqueurs de février:

 

"aller en voyage avec sa femme, c'est comme aller a la fête de la bière avec son pack"

jérôme lebert/armand dessemond

Commenter cet article

Lebert Jl 29/03/2009 15:01

Salut Arnaud,Comment va le Saint Sulpicien loin de notre belle France ,je vois que la vie est belle et que tu ne t'ennuie pas.Me voila de retour après un petit periple en Irlande pour cause semi Marathon dans les Lacs du Connemara.Paysages Magnifiques et nous sommes tombés dans un pub le jour de Galles -Irlande en Rugby ,l'irlande est championne avec un grand chelem et la bière à couler à flot.

ARNAUD LARAIE 29/03/2009 15:15


Salut jean-Louis!
Quelle bonne surprise de te retrouver sur le blog, je vois que les parents se mettent dur à l'internet, ca fait plaisir! félicitations pour ta forme athlétique, et pour ta descente de bière qui a
peut-etre dû ravir les Irlandais et étonner les fistons!!!
Moi aussi ici j'ai mon petit rythme entre cours de français et de chinois, le tout sous les tropiques et entouré de chinois, dont la culture est vraiment à découvrir et agréable à vivre.

Bisou à Nicole et vive saint-sulp!


Xiao Wei Lian 04/03/2009 07:04

C'est avec plaisir que je decouvre votre blog complet et agremente de biens jolis cliches . Felicitations pour l'originalite et le contenu ! Je suis egalement un francais expatrie sur l'ile de Taiwan, du cote de Taichung .Soyez le bienvenu sur mon blog pour y suivre mon quotidien :http://xiao-wei-lian.over-blog.com/Amicalement

thaithai 28/02/2009 21:21

coucou le voyageur, Comment va??? Bonne année 2009 en attendant de tes nouvelles.take care,thaithai

ARNAUD LARAIE 29/03/2009 15:16


Coucou Thaithai, merci pour ton message!!
A bientot sur facebook (arnaud laraie)  ou msn.


Thomas man 10/02/2009 16:35

Salut mon petit nono, ça faisait un bail que je n'étais pas passé sur ton blog et ben dis donc tu boss bien mon nono... Félicitations...Au premier coup d'oeil j'ai cru que tu étais papa mais quel fut ma stupeur en decouvrant que tu ne l'avais pas reconnu et le laissant a un de tes amis français, quel generosité mon nonoPour moi tout va bien, je me prépare a repartir vers de nouvelles aventures dans le pays des hommes integres ( tout seul cette fois-ci, des vacances bien mérités qui m'éloigneront du climat blésois, et de ma chere et tendre (qui te fait un bisous d'ailleurs) pour deux petites semaines.Peut etre que pour notre prochain voyage, on sera amené à voyager vers l'asie (l'avenir nous le dira)!!!!!Bisous nono et a pluch

ARNAUD LARAIE 12/02/2009 11:10


Yes TomTom, bien content de te lire, ca fait plaiz!
Alors te revoila donc reparti au Burkina! je l'aurais su plutot;, t'aurais emmené avec toi ma vieille opel dont mon pere vient se se debarrasser! t'aurais fait un taxi heureux là-bas...

Sinon, ici je continue mon petit rythme entre cours de francais et de chinois, on avance peu à peu, sous le soleil!

A bientot sur les ondes vieux briscard, et biz à Aurel bien sûr.
nono de saint-sulp