Avril, découvre-toi vite d'un fil.

Publié le par ARNAUD LARAIE

Fin de mars ici et grosse chaleur en approche, avec coups de soleil à éviter sur mon crâne dégarni et gourmand d'Ultra-Violets. Un mois de mars dans la continuité des trois impératifs à remplir que sont les cours de français à donner, ceux de chinois à recevoir, et les cours denses de master 2 à suivre lors du peu de temps libre...  

Un mois de mars qui a commencé aussi en fanfare avec l'inauguration de notre nouvelle Alliance Française, accomplissement de la directrice et de la secrétaire qui se sont démenées pour parvenir à cette délocalisation et déménagement. Bon travail mesdames, et vive le français dans le sud de Taiwan!

Ci-dessous, les représentants de la France et de la francophonie à Taiwan:





Le tout introduit par un spectacle traditionnel offert comme il se doit par l'équipe du collège qui héberge les nouveaux locaux, avec ces petites collégiennes appliquées sous l'oeil attentif du principal.




Voilà donc une bonne chose de faite, que l'on célèbre par cette première journée portes ouvertes!



Un grand bonjour à l'occasion à tous ceux qui ont contribué à cet accomplissement, à l'image de Fabien toujours dispo pour les heures sup' ici en compagnie de notre Mimi nationale...



...ou encore professeur Marie, dont le coup de brossage lors des grands nettoyages n'a d'égal que la maîtrise des 5 tons du chinois...



...ainsi que l'ami Bo, nouveau venu dans la sphère "Kaohsiung", et toujours volontaire lorsqu'il s'agit d'aller faire le marché de plantes vertes dans la montagne et ramener tout ça en...(devinez donc)... scooter, bien sûr!




On est même parvenu en compagnie de notre collègue suisse Olivier et ces messieurs à peaufiner dans les derniers jours de travaux une petite terrasse qui est toujours la bienvenue pour prendre le café ...

...ou partager ces moments "Bian Dang", ces fameuses boîtes-repas que j'affectionne tant pour le cocktail "repas équilibré-pratique-pas cher"!




La nouvelle Alliance Française est donc désormais en plein centre-ville, à deux pas d'une sortie de métro, avec des locaux rénovés et bien mieux placés, et seule la vue qu'offrait l'ancienne localisation sur la mer et les singes manquera.
Volà donc à quoi ressemble cette nouvelle structure, avec une petite préférence pour le bureau et son éclairage en réglage "disco"!




De l'espace et de la couleur pour accueillir tous les francophiles de la région, ce n'etait pas du luxe...




Parce que l'ancien bureau n'etait plus tout à fait à la hauteur...




Et aussi parce que nos ami(e)s francophiles le valent bien..!




Cette journée "inauguration" s'est aussi conclue dans les règles de l'art autour d'une petite pinte en compagnie du groupe "rue d'la Gouaille" ,qui est venu colorer cet après-midi francophone de musicalité et d'accordéon respirant si bon la franchouillardise de nos contrées.

 




Ce mois de mars se finit aussi par une mission Scooter dans la pointe sud en compagnie de mon camarade marollais Olivier ( voir le blog en lien ), descendu exprès de Taipei à l'occasion  de congés (si rares) pour recharger les batteries solaires et décharger les ... les petites poches de pression accumulées à la capitale.




Sur une image satellite de l'île rebelle, voilà en gros ce que ça donne:



Une escapade dans le sud passe nécessairement (1 sur la carte) par la traversée des montagnes et des villages aborigènes, où l'on y a rencontré une native de retour en pays pour aller voter ( élections présidentielles) , Taiwanaise mariée à un Suédois et venant d'acquérir une petite demeure en ... Provence!

Le monde est si petit. Quelle belle époque!




Des visages et une culture qui rappellent tellement ceux des Indiens d'Amérique.



C'est certifié, Taiwan a bien été le point de départ de la colonisation humaine des îles du pacifique et de l'étabissement des peuples polynésiens. Et je veux bien le croire...



Le sud de l'île, avec ces quelques endroits où l'air y est si pur, et où l'on croise plus de buffles que de Taiwanais, rare privilège!




Enfin, privilège... vous verriez la tête des bestioles parfois! (par exemple ci-dessous).... il faut vraiment avoir le goût de la découverte!




La traversée de ces montagnes achevée, nous atteignons donc l'autre côte de Taiwan, celle de l'Est sauvage, pour y retrouver les collègues faisant la boucle inverse, et profiter d'un rendez-vous intime avec son altesse le Pacifique.



Un océan pacifique particulièrement agité en cette fin de mars, offrant des vagues à faire vibrer un surfeur de la côte landaise (en chinois est écrit "Cheveux longs et blonds interdits").



Bout du monde dans 4 kilomètres.



Et puis il a fallu longer cette côte jusqu'à l'extrême pointe de l'île (2), et regagner la côte Ouest au crépuscule.




Pour la session plage et dorage de pillule (3), on reviendra, c'est promis!



Mais avant de regoûter à ce dépayement, il s'agira de retrouver Kaohsiung, son doux bazar et sa nonchalance...




...ses petits restaurants à chaque coin de rue, qui font vivre tant de foyers et de jeunes...



...et l'effervescence de ses samedis soirs, où même les ABC (American Born Chines, Chinois nés Américains) sont de sortie!



Je me rappelle enfin qu'il y a un an jour pour jour que mon père a été opéré avec succés d'un quadruple pontage coronarien, situation d'une telle gravité que j'étais rentré d'urgence en France pour accompagner son réveil et profiter de sa convalescence. Opération lourde et à coeur ouvert, mais nécessaire pour éviter l'infarctus qui guéttait ce jeune qinquagénaire dans la force de l'âge.

Miracle dont n'a pas pu bénéficier M.Thierry Gilardi, lui aussi trop jeune pour nous quitter, et qui vient avant-hier d'être balayé par ce mal foufroyant. Triste coïndence de calendrier...

Je m'associe donc à F.Ribéry pour adresser un modeste hommage à la mémoire de cet homme de valeur, ainsi qu'une pensée à sa famille dans la peine.

Au revoir Monsieur.















Quant à toi Papa, bon anniversaire!


Enfin, petit message personnel et plus léger à mon frangin: la 306 que tu as tant chérie et que tu as lâchement abandonnée comme une vieille chaussette trouée et malodorante, je crois qu'elle est venue refaire sa vie ici. Elle te passe quand même le bonjour et t'embrasse bien fort!




 

 

Qu'est la vie humaine en ce monde inconstant? Rien qu'un instant.
Adam Mickiewicz

Commenter cet article

Baba 07/04/2008 18:17

Et bien celle qui a récupéré cette vielle chaussette trouée et malodorante c'est moi la ptite cousine! ! Elle reste donc encore pour quelques années dans la famille et c'est un grand plaisir ! ! !Lol Mais ravie de savoir qu'elle a une soeur jumelle à Taiwan, peut-être qu'un jour je pourrai la rencontrer! ! !