feuille d'automne

Publié le par ARNAUD LARAIE

Tout d'abord un grand bonjour à tous ceux qui me font l'honneur de venir prendre des nouvelles via ce blog, et qui auront peut-être trouvé curieux mon long silence radio. A vrai dire ce n'était pas l'envie qui manquait, mais j'ai eu à traverser une mer particulièrement agitée, et je profite de mon retour en eau douce pour faire part de cette petite feuille d'automne, et c'est vous que je ne laisse pas tomber.

Période délicate, certes, mais les repères n'ont jamais tangué, telle toute cette équipe de l'Alliance Francaise ci-dessous réunie, sur les rails d'une nouvelle année à préserver ce petit coin de France, ici.




Un énorme clin d'oeil aussi et surtout à mes chers Mireille et Ludo, que je suis en droit désormais d'appeler Tata et Tonton... ah le rare privilège! 
Merci de m'avoir ouvert les portes de votre taverne.




Votre bonheur et votre joie de vivre sont presque aussi appréciables qu'une bonne soirée Raclette à vos côtés, le tout arrosé de Saint-Emilion, s'il vous plaît.



Pas si dégueu' que ça en plus, cet ancien appartement, juste assez de place pour recevoir les copains qui passent...




La météo, elle aussi, fut agitée début octobre avec le passage sur Taiwan du dernier typhon de la saison, le plus violent aussi, obligeant le gouvernement à décréter toute une journée de chômée.


typhonall.JPG


Le genre de journée où tout le monde se pare de ces vêtement de pluie colorés et si pratiques pour la pratique du fameux et culturel scooter. waouuuuuh...les bi'oumannnnnns!




Heureusement qu'une bonne vieille fondue taiwanaise est toujours là pour remettre d'aplomb le ventre et l'esprit !




Une petite pendaison de crémaillère toute mignonne a aussi son charme... 
Oui oui, c'est bien du Ricard que je réserve à mes convives, du vrai, du pur.




En cette période qu'est le cycle automnal, le terme "éphémère" m'est ainsi souvent venu à l'esprit ces derniers temps , tant les choses que l'on croit convenues et établies peuvent soudain être bouleversées. 

Et tout est comme ca, tous les jours.

Quelques minutes de CNN chaque matin suffisent à me rappeler combien le monde est malade à certains endroits, d'où mon plaisir à apprécier encore plus la paix relative d'ici, et à vous le communiquer. 



Ici, dans le monde chinois, la gestion du temps et de l'espace est encore plus pressante qu'ailleurs, avec ce pragmatisme consistant à faire disparaître ce qui ne sert plus. Et ca déménage!

destuc.JPG








Ephémère aussi, comme une soirée de mariage, celle de mon ami Olivier, dont j'avais manqué le volet français. J'ai donc profité d'un vendredi après-midi pour barouder jusqu'à TaiZhong et honorer ce mariage taiwanais, qui, fidèle à la tradition, ne dura que deux heures (assez curieux pour l'amateur que je suis de mariages franchouillards à la française ) : juste le temps de se régaler et verser une petite larmichette devant une scène furtive  de réconcilliation familiale... 


familloliv-copie-1.JPG

olivnono.JPG


Taizhong, troisième ville du pays à trois heures de bus de notre Kaohsiung.





Petit détail insolite de cette fin de soirée ennivrée, une de ces mini-camionettes publicitaires bruyantes et à écrans géants, du kitsch en veux-tu, en voilà !






C'est donc l'automne, mon deuxième ici, certainement la plus belle période sous les tropiques, surtout après les déluges que l'on a vécus en Aout. Voilà près d'un mois et demi que plus une goutte n'est  tombée, le ciel alternant simplement entre Turquoise et Azur. Taiwan et ses extrêmes...
Ci-dessous quelques vues de la route qui me mène chaque jour du centre ville et mon nouveau "chez moi"...

centreV.JPG



en passant par le quartier du port et son côté populaire...




...jusqu'à l'Alliance Francaise, en glissant sur l'autre versant de la colline et faire face à la mer, ce qui pour moi et toujours un petit moment de plaisir.





Dans la rubrique "dépaysés, mais pas tant que ça", il y a désormais ces soirées dans une brasserie où un charmant belge importe tout ce qui ce fait de meilleur en la matière.
Entre une bonne "biere du Château",et l'accent de ce charmant flamand lorsqu' il parle chinois, une fois, mon coeur balance encore....






Mes chers Ludo le nordiste, et David le bon vieux Ricain, ont déja tranché la question.

belgbier.JPG



La plus grosse journée d'enseignement a lieu chaque samedi de 9 h à 17 h, en raison de la disponibilité des apprenants. C'est aussi l'occasion de nous restaurer lors de la pause de midi au fameux "Chez mamie", un boui-boui pas loin du port où trois grand-mères tiennent un petit restaurant que seuls les experts savent dénicher!
Ci-dessous un de ces repas où l'on partage le riz entre enseignants et apprenants, avec par exemple ce cocktail francophone détonnant: Suisse(Olivier)-Salvador(Guillermo)-France(Jean-Arnaud)et Taiwan bien sûr(Rong et Ophélie) .




Je retiendrai aussi de ce mois d'octobre la traditionnelle fête de Wenzao, l'institut de langues étrangères où je suis mes cours de chinois. 




Une place privilégiée a été réservée cette année à la culture aborigène qui est toujours présente à Taiwan à travers plusieurs minorités. Là où se termine l'Asie commence l'Océanie.
Pocahontas se cache sur la Photo...

wenabo.JPG


C'est bien elle...




Je commence désormais à savoir ce qui fait de l'île de Taiwan toute sa particularité, en dépit des liens culturels étroits qui la rattache au monde chinois. Ce sont par exemple ces moments, notamment sur la côte Est, où l'on croise des visages qui sont ceux des îles du Pacifique et de la Polynésie, avec des cotumes et des physiques atypiques.





Oui, ce sont bien ces même peuples qui sont partis à l'aventure du grand pacifique il y a des milliers d'années, jusqu'à rejoindre L'Alaska et les territoire américain. Ce n'est donc plus le monde chinois, c'est autre chose...la preuve par l'image:






Un petit cliché egalement d'un de ces moments de repas dans des petits restaurants-buffet en où l'on peut manger à toute heure et pour pas très cher.






Avec le vieux Ludo, nous sommes également allés à Tainan pour tester notre niveau de Chinois ( chinois basique) et voir ce que l'on valait vraiment, parce qu'on est pas là NON PLUS pour rigoler...
Il a insisté pour prendre le vélo, mais on a finalement opté pour la petite heure de train.





Tainan, petite ville mignonne de province, et berceau de notre Mireille nationale!




Juste assez de temps pour rentrer et retourner à l'école de langue où le département de français organisait une représentation de Molière, aboutissement de plusieurs mois de travail de toute une promotion, pour se mettre en bouche cette langue barbare qu'est le français...

theatr.JPG


Wenzao, ou la plus grande concentration... d'étudiantes en français (petit coucou ici à Yvette et Sophie).



Un nouveau clin d'oeil à mes amis philippins Michael (et sa maman)  et Rachil qui m'ont invité à dîner à quelques jours de l'accouchement de leur fils, le dénommé Mitchel... bienvenue parmi nous p'tit bonhomme!





Un petit coup de gueule en revanche, contre ces lascars qui rôdent toujours aux abords de l'Alliance Française, des vrais déglingos!!!




Ci-dessous une photo de la soirée "guitare classique" avec la venue de Philippe Loli (à gauche), surdoué en la matiére, invité par l'Alliance française et notre directrice Emilie (à droite).

Merci l'artiste, pour ce moment de plaisir accoustique.

equiprest.JPG
khhnuit.JPG

Et qui dit soirée à kaohsiung, dit ballade en scoot !




Toujours de la poésie, avec cette soirée Haloween où l'on a pu faire des rencontres en tout genre...




Une soirée Rock and Roll, comme on dit...



A s'en recouvrir de Papier Toilette... foufou, non?


Bref, jusqu'ici, tout va bien.



Je dédie cet article et envoie une pensée émue  à la famille Gonet , dont le fils, camarade et ami de l'école primaire à Saint-Sulpice jusqu'au lycée... a choisi de nous quitter.
Repose-en paix François.


Ephémère...



"Il y a deux choses auxquelles se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes".
chamfort

Publié dans taiwanisons

Commenter cet article

sandrine 13/11/2007 13:46

salut arnaud!ça nous manquait les nouvelles de chez toi!!je vois que pour toi tout va tres bien, et c est super, profite tjs a fond de tout ce que tu vis comme tu le fais si bienet qui sait si un jour tu repasses par cofiroute, viens donc nous montrer tes talents de chinoisen attendant plein de bises et a tres bientotsandrine

jayjay 12/11/2007 12:56

Salut Jean-Arnaud,quelle plume! ça faisait un moment que tu ne nous avais pas gratifié d'un bon article.je vois que ça roule, j'èspère que t'es pas revenu bredouille de la chasse a pocahantas...à plus, jérome

Ricklin Pascal 11/11/2007 16:08

C'est vraiment un tres jolie site, Je suis tombé dessus au hasard, mais vraiment au hasard et comme j'ai reconu la tete, j'ai jeté un coup d'oeil non elles sont sympas les photos.Bah voila jai laissé un message.   Bonne continuation et peut etre à dans quelques moisJe tai vu pdt l'été avec aurelien a wenzao et le mercredi aussiBye